Catégories
Blog

La cohésion sociale chez l’ado ou comment développer son identité dans le respect d’autrui !

Le sentiment d’appartenance est un sentiment d’attachement ou de dépendance vécu par un membre de la société. Elle se manifeste par une sympathie et une inclination réciproque entre les individus qui composent une communauté.

La famille, c’est le premier groupe auquel nous appartenons. Avoir une certaine loyauté au groupe nous intègre et nous donne une identité et une sécurité. Plus la personne se sent en sécurité, plus son sentiment d’appartenance sera élevé et sera disposée à suivre les règles de coexistence.

Action Vivre Ensemble est une association catholique de lutte contre l’exclusion sociale qui soutient des projets et qui sensibilise aux causes de cette exclusion sociale et précarité.

Sentiment d’appartenance et cohésion sociale

Le sentiment d’appartenance est important dans nos vies, il nous donne confiance et nous amène à créer et soigner les choses qui nous appartiennent comme la culture, l’école ou la famille. Lorsque nous n’avons pas de sentiment d’appartenance, nous commettons des erreurs comme ne pas avoir d’amis, mal juger un pays et d’autres concitoyens.

Les êtres humains ont besoin d’appartenir à un groupe auquel on se sent identifié. Ce besoin s’accentue chez les adolescents qui commencent à se lier à leurs camarades de classe, à nouer des relations d’amitié et de nouvelles fréquentations. Leur besoin d’appartenance est si grand qu’ils tombent dans des relations conflictuelles de discrimination ou d’inégalité entre les sexes. 

Lorsque les adolescents se sentent intégrés, ils retrouvent leur sentiment d’appartenance, ils se sentent à l’aise avec eux-mêmes et avec ceux qui les entourent. Tout ce qu’ils projettent dans leur vie quotidienne vise à rechercher les meilleurs résultats, ce qui les favorise dans tous les domaines de sa vie et de celle de ceux qui en font partie.

L’importance du sentiment d’appartenance chez les adolescents

  • Il l’identifie avec sa famille, son école ou son groupe d’amis qu’il ressent comme des alliés.
  • Il l’aide à développer une attitude consciente envers les autres en l’identifiant à ses valeurs et coutumes.
  • Il développe un comportement actif et le prédispose à défendre le groupe et à exprimer son adhésion, son soutien ou son inclusion à sa communauté scolaire et familiale.
  • Le sentiment d’appartenance aide à construire un sentiment qui améliore son environnement et son monde. C’est d’ailleurs avec le reste du monde que nous partageons l’oxygène, l’eau et le soleil ! Cela développe des sentiments forts et ça aide à développer davantage de respect envers autrui. 

Lorsque nous nous sentons partie prenante de quelque chose qui améliore notre qualité de vie, notre estime de soi grandit et nous nous sentons reconnus et appréciés.

Caractéristiques du sentiment d’appartenance

Prendre conscience de soi

Il s’agit de la façon dont nos camarades de groupe pensent de nous, en fonction de la façon dont ils nous traitent et de ce qu’ils expriment à propos de nous-mêmes, seront des aspects clés pour la formation de notre concept de soi. C’est-à-dire que la façon dont nous nous voyons sera modifiée par notre groupe de référence.

S’exposer à de nouvelles idées

En se sentant lié à un groupe, nous serons toujours exposés à de nouvelles idées et modes de pensée. Et de cette façon, le sentiment d’appartenance peut nous amener à changer nos valeurs et nos attitudes, à vivre de nouvelles expériences.

Prendre confiance en soi

Sentir que nos idées et modes de pensée sont soutenus par un groupe nous fait croire davantage en nous-mêmes. C’est le cas s’il y a des gens dans mon groupe que j’admire, car je me sentais validé par eux.

Affirmer son identité 

Nous devons faire attention à quel groupe nous nous identifions. Il ne faut jamais perdre notre individualité et notre capacité de raisonnement et d’autocritique face à des comportements qui ne répondent pas à une cohésion sociale respectueuse.

Avoir une hygiène de vie

C’est le cas, par exemple, lorsqu’on intègre une équipe qui pratique du sport. Nous avons un programme d’entraînement et cette activité est un allié de notre bien-être. Elle nous aide à occuper notre temps dans des activités saines. Elle fait naître et grandir notre sens de la solidarité. C’est important pour nous, tout en nous donnant sécurité et confiance.

Le sentiment d’appartenance peut avoir des effets positifs ou négatifs, surtout chez les adolescents. Il faut donc bien choisir le type de groupe avec lequel on veut s’identifier et être en harmonie avec la personne que nous voulons être. 

Premiers groupes d’appartenance

Les amis

C’est notre groupe d’amis d’enfance et d’adolescence qui a le plus d’influence sur nous. Si nous choisissons des amis qui aiment les études, le sport et qui sont respectueux, leur influence sera positive. Si nous avons des amis égoïstes et irrespectueux, cela nous donnera une influence négative.

La famille

La famille est une source importante dans notre développement et notre croissance en raison de ses normes, ses manières d’agir et ses croyances.Le développement des valeurs d’amitié, de solidarité et de respect aide les jeunes à s’intégrer aux autres et à répondre aux défis de la cohésion sociale. Les familles ont la possibilité de s’adapter au développement social, culturel, économique et politique. Les adolescents doivent s’ouvrir pour apprendre à comprendre sans juger et prendre les bonnes décisions vis-à-vis d’autrui.

La cohésion sociale, un concept dynamique

L’identité personnelle est l’ensemble des caractéristiques de chaque personne. C’est l’idée que chaque individu se fait de lui-même et développe dès l’enfance. Mais c’est un concept dynamique qui évolue tout au long de la vie en fonction de ce qui a été appris, des valeurs, des idées et des attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code